Comparatif et guide d'achat des meilleures cartes graphiques en 2020

Si vous êtes un inconditionnel du gaming, vous connaissez le rôle capital de la carte graphique. C’est l’un des éléments les plus importants, sinon le plus important pour les jeux vidéo. La carte graphique est responsable des performances graphiques de votre ordinateur. Sa puissance rendra vos jeux plus fluides. Elle vous permettra également d’avoir une très bonne résolution.

Un moyen des plus simples pour juger de la qualité d’une carte graphique, est dans un premier temps de connaitre le prix que l’on souhaite investir dans son PC. Une fois que l’on a définit le prix que l’on souhaite mettre dans son bolide il est plus simple d’évaluer la puissance des cartes graphiques entre elles. Ainsi si l’on souhaite investir 1000 euros dans son PC on gagnera du temps en n’allant pas se perdre dans les carte graphique haut de gamme (cela ne servirait à rien si vous n’avez pas le reste des pièces du PC qui sont aussi haut de gamme, notamment le processeur).

Recommandations de cartes graphiques par catégorie de prix

Nous avons testé une large gamme de cartes graphiques pour vous fournir une sélection en fonction de leurs performances bien évidemment, ainsi que de leurs rapports qualités prix.

Carte graphique “petit budget” pour les PC à 1000€

PowerColor 8GB Radeon RX 570 Red Dragon

Carte graphique d’entrée de gamme à prix abordable avec 8 Go de VRAM et suffisamment de puissance pour afficher les jeux actuels dans une qualité attrayante dans des résolutions allant jusqu’à Full-HD

Notre recommandation de carte graphique pour les PC de jeu dans une gamme de prix de 1000€ La carte graphique PowerColor RX 580 dans la version 8GB a assez de puissance pour lancer les jeux actuels avec des détails élevés jusqu’aux résolutions Full-HD.

Elle offre suffisamment de réserves de puissance pour en profiter encore dans 2 ou 3 ans.

AMD RADEON RX 580

Après sa série de RX 480, AMD est revenu avec de nouvelles cartes graphiques, notamment les RX 580. Elles ne sont malheureusement pas très différentes de leurs prédécesseurs. Elles sont équipées de mémoires de 4 ou 8 Go selon les modèles. La principale différence se verra néanmoins dans la fréquence, ce qui n’arrange pas le PC au niveau de la consommation énergétique. La carte graphique RADEON RX 580 offre néanmoins des performances intéressantes pour son prix.

Les caractéristiques de la RADEON RX 580 :

  • Type de mémoire : GDDR5
  • Mémoire : 4/8go
  • Fréquence : 1 366 MHz
  • Taille : 12,5 x 23 x 40 cm
  • Connectivité : PCI Express.

Points Forts : Points Faibles :
– Très largement overclockée en usine
– Sensiblement plus rapide que la GeForce GTX 1060 de base
– Silencieuse en dehors de l’utilisation gaming
– Consommation d’énergie trop importante lors d’une utilisation gaming
Points forts et faibles de la Radeon RX 580

NVIDIA GEFORCE GTX 1060

Cette carte peut facilement être considérée comme la meilleure des cartes graphiques ‘’Petits Budgets ‘’. Elle offre clairement dans son ensemble, des performances au-dessus de celles de la RX 580. La GTX 1060 est indéniablement une carte graphique excellente et adaptée pour le gaming.

Caractéristiques :

  • Mémoire : 6go
  • Type de mémoire : GDDR5
  • Fréquence : 1 873 MHz
  • Connectivité : HDMI
  • Taille : 13 x 24,2 x 4,3 cm

Points Forts : Points Faibles :
– Bon système de refroidissement
– Consommation d’énergie faible
– Parfaite pour jouer en 1080p et en 1440p
– Très bonnes performances générales
– Carte un peu longue pour certaines unités centrales
– Ne supporte pas le SLI
Points forts et faibles NVIDIA GEFORCE GTX 1060

Cartes graphiques au meilleur “rapport qualité/prix” pour des PC à 1250€.

La MSI GeForce GTX 1070 ARMOR 8G

Voici une carte graphique de très bonne facture dotée du GPU GeForce GTX 1070 de NVIDIA. Basée sur la puissante architecture Pascal, la série de cartes graphiques GeForce GTX 10 offre jusqu’à trois fois plus de performances que les cartes graphiques de la génération précédente, de nouvelles technologies de jeu innovantes et des expériences de RV réalistes.

Parmi les autres caractéristiques intéressantes, citons :

  • NVIDIA Ansel, qui offre des outils complets de capture d’écran dans le jeu,
  • NVIDIA G-Sync et GameStream.
  • Le pont NVIDIA SLI-HB offre deux fois la bande passante de transfert disponible de l’architecture NVIDIA Maxwell.
  • Le GPU intégré à la GeForce GTX 1070 ARMOR 8G dispose de 1920 unités de shaders et fonctionne à 1556 MHz (Boost Clock jusqu’à 1746 MHz).
  • La mémoire GDDR5 de 8 Gbyte est connectée via un contrôleur mémoire de 256 bits et fonctionne à 2002 MHz (débit effectif 8008 MHz).

La RADEON RX 5700

La Radeon RX 5700 a une architecture RDNA optimisée pour les jeux vidéo. Malheureusement, le système de refroidissement de ventilateurs en turbine peut créer des soucis de nuisance sonore. On peut aussi déplorer l’absence de ray-tracing. Malgré tout, la RX 5700 reste performante au lancement des jeux vidéo. Son rapport qualité le garde dans le top des cartes graphiques.

Caractéristiques :

  • Puce: Navi 10
  • Quantité mémoire: 8 Go
  • Fréquence mémoire: 1750 MHz
  • Fréquence GPU: 1465 MHz
  • Type de mémoire: GDDR6
  • Dissipateur: double hauteur

Points forts : Points faibles :
– Performances suffisantes pour jouer en WQHD
– Performances globales en jeu
Efficacité énergétique satisfaisante
Bon positionnement tarifaire face à une RTX 2060
– Pas de raytracing
– Nuisance sonore
– La ventilation tourne en permanence
Points forts et faibles de La RADEON RX 5700

NVIDIA GeForce RTX 2060

Elle appartient à la famille des GeForce RTX. Elle est dotée d’une bonne architecture et propose aussi, un excellent équilibre prix / performances.

En plus de proposer des très bonnes performances, elle est dotée des technologies comme le Ray-Tracing, l’intelligence artificielle et le DLSS. La GeForce RTX 2060 va même jusqu’à proposer la 4K sur certains jeux. Ses résultats impressionnants expliquent notre coup de cœur pour la carte. Elle s’impose clairement comme la meilleure carte graphique dans sa catégorie de prix.

Caractéristiques :

  • Mémoire : 6Gb
  • Type de mémoire : GDDR6
  • Fréquence : 1 365 MHz
  • Connectivité : PCI-E
  • Taille : 23,49 x 11,2 x 3,99

Points Forts : Points Faibles :
– Le meilleur rapport prix/performance du marché
– Silencieuse
– Peu gourmande en énergie
– Il existe des versions OC GDDR6
– Des performances en raytracing “juste normale”
Points forts et faibles de la NVIDIA GeForce RTX 2060

AMD RADEON RX VEGA 56

Si vous souhaitez passer à l’architecture Vega, c’est la carte que nous vous conseillons d’office. Elle est jusque-là, la deuxième carte graphique de la famille des puces graphiques “rouge” que sont les Vega. Nous devons cependant reconnaître qu’elle n’est plus réellement d’actualité depuis la sortie de la 2060.

Caractéristiques :

  • Mémoire: 8Go
  • Type de mémoire:GDDR5
  • Fréquence: 1275 Mhz / 1590 MHz (Base / Boost)
  • Connectivité: PCI Express
  • Taille : 274 x 132 x 53 mm (L x l x h)

Points Forts : Points Faibles :
– Silencieuse
– Dissipateur à contact bien conçu
– Performances très appréciables face à la GTX 1070 Ti
– Non optimisée pour jouer en 4K
– Températures assez élevées
– Ventilateur à accélérer
– Pas de possibilité d’Overclocking
Points forts et faibles de AMD RADEON RX VEGA 56

NVIDIA Geforce RTX 2070

La RTX2070 se place juste au-dessus de sa petite sœur, la 2060 et en dessous de la 2070 super. On aime moins son prix élevé en rapport à sa catégorie, à vous de voir si vous avez le budget nécessaire.

Caractéristiques :

  • Mémoire : 8Gb
  • Type de mémoire : DDR6
  • Fréquence : 1620 MHz
  • Connectivité : PCI-E
  • Taille : 29,2 x 13 x 3

Points Forts : Points Faibles :
– DDR6
– Architecture Turing
– Efficacité énergétique
– Silencieuse
– Prix élevé
– Peu de visibilité sur les performances en raytracing.
Points forts et faibles de la NVIDIA Geforce RTX 2070

Recommandation de carte graphique “haut de gamme” pour les PC autour de 1500€

MSI GeForce RTX 2070 AERO 8G

Le MSI GeForce RTX 2070 AERO 8G est basé sur la dernière génération de GPU de NVIDIA et grâce à la VRAM de 8 Go, il s’agit d’une carte graphique à l’épreuve du temps et vous permettra de jouer longtemps sur les nouveaux jeux.

GeForce RTX 2080

La RTX 2080 est plus puissante que les RTX 2060 et 2070. Elle est cependant moins performante que sa grande sœur la RTX 2080 Ti. La RTX 2080 vous fait profiter de nouvelles technologies NVIDIA sur votre ordinateur. Nous pensons notamment au Ray-Tracing (RTX) ou à l’assistance au rendu graphique 3D via le Deep Learning super Sample (DLSS). Elle est sans aucun doute la meilleure carte graphique à moins de 1 000 € sur le marché en ce moment

Caractéristiques :

  • Mémoire : 8Go
  • Type de mémoire : GDDR6
  • Fréquence : 1515 Mhz / 1710 Mhz (Boost)
  • Connectivité : PCI-E
  • Taille : 33 x 14 x 6

Points Forts : Points Faibles :
– Architecture Turing
– GDDR 6
– Mode Boost disponible
– Prix élevé
Points forts et faibles de la GeForce RTX 2080

NVIDIA GeForce RTX 2080 TI

Cette carte graphique de Nvidia est une révolution par rapport à la GeForce GTX 1080 Ti. C’est une pure révolution, tant du point de vue du réalisme que de la rapidité des rendus. Ce modèle apporte la possibilité d’accélérer le rendu hybride, ce qui donne plus de vies aux jeux.

Star dans la gamme RTX 20, la RTX 2080 Ti se positionne comme la solution idéale pour jouer en 4K à plus de 60 images par seconde. Nous pouvons donc affirmer que la RTX 2080 Ti est la meilleure carte graphique du moment pour tous les particuliers.

Caractéristiques :

  • Mémoire:11Go
  • Type de mémoire : GDDR6
  • Fréquence: 1 350 MHz / 1545Mhz (Boost)
  • Connectivité : PCIe
  • Taille : 28 x 12 x 4 cm

Points Forts : Points Faibles :
– Efficacité énergétique
– Silence de fonctionnement
– La promesse du rendu hybride
– Sortie VirtualLink
– Fabrication de qualité
– La ventilation tourne en permanence
Points forts et faible de la NVIDIA GeForce RTX 2080 TI

Nous aurions pu ajouter la GTX 1080 Ti, la GTX 1080, la GTX 1050 Ti ou la GTX 1070 mais ils ne méritent pas selon nous d’apparaître dans la sélection.

Comment fonctionne une carte graphique ?

La carte graphique est bien sûr l’accessoire principale de votre PC de jeu et, à ce titre, elle est responsable de la génération du résultat graphique, c’est-à-dire du rendu des différentes images (frames).

Alors que l’unité centrale (le processeur) se charge du calcul et du traitement des aspects partiels des jeux, tels que le trafic réseau, l’intelligence artificielle, la physique, la logique de jeu, etc. En langage simplifié, le CPU indique au GPU ce qui doit être affiché et la carte graphique s’en charge.

Tout comme pour le processeur, les gammes de prix des cartes graphiques de jeu sont énormes – d’une “petite”carte graphique de jeu grand public à un monstre de jeu haut de gamme, des différences de 500 euros et plus peuvent rapidement apparaître. Pour la plupart des gens, le budget est le facteur limitant dans le choix de la bonne carte graphique de jeu.

Ainsi, il faut se demander dès le départ quelles sont les exigences que l’on peut raisonnablement imposer à son système en termes de performances graphiques.

A noter :

Les caractéristiques des GPU ne donnent pas une idée claire et complète pour effectuer un bon choix, puisqu’il y a d’autres éléments en jeu. Par exemple, deux cartes graphiques de même capacité en mémoire ne peuvent pas être comparées si elles ont des architectures différentes.

Interaction de la carte graphique et du CPU

Le goulot d’étranglement du CPU : Le couplage étroit dans l’interaction du CPU et du GPU a des conséquences directes sur la combinaison ou la coordination des deux composants, c’est-à-dire du processeur et de la carte graphique. Ce qu’il faut éviter, c’est que le CPU ne puisse pas “dire” au GPU ce qu’il doit rendre ensuite.

Si tel est le cas, le GPU se met régulièrement en veille, c’est-à-dire qu’il ne calcule pas de nouvelle image bien qu’il ait une capacité libre et qu’il pourrait déjà calculer l’image suivante. Si cette situation se produit et que le CPU ne peut pas dire assez vite au GPU ce qu’il doit calculer ensuite, on parle de goulot d’étranglement du CPU.

Les performances (insuffisantes) du CPU limitent donc les performances réelles du GPU et il est possible de calculer moins d’images par unité de temps. La fréquence d’images par seconde (frames per second) souvent citée dans les jeux diminue et l’expérience de jeu s’en trouve littéralement altérée et le jeu s’emballe.

Assurez-vous donc que votre carte graphique dispose d’un processeur suffisamment puissant, sinon vous ne ferez que gaspiller de l’argent pour une carte graphique dont vous ne pourrez pas exploiter tout le potentiel.

Quelle est la puissance CPU appropriée pour la carte graphique ?

Bien entendu, le choix du processeur approprié en termes de performances dépend de la carte graphique que vous avez choisie.

Fondamentalement, la règle suivante s’applique : plus la carte graphique est puissante, plus l’unité centrale doit l’être, afin de ne pas courir le risque que la carte graphique soit limitée par le problème de goulot d’étranglement décrit ci-dessus.

D’autre part, il n’est pas logique de coupler un CPU trop puissant (par exemple un Intel Core i9-9900K) avec un GTX1050 relativement faible, car on dépense beaucoup d’argent pour un processeur qui ne tourne jamais réellement à fond, du moins pour les jeux, parce que la carte graphique ne peut pas suivre la génération des trames individuelles (du moins aux résolutions plus élevées et à la qualité graphique élevée) .

Un outil intéressant pour déterminer l’adéquation entre le CPU et le GPU est le “Bottlenecker”, qui peut être trouvé sur http://thebottlenecker.com/

L’outil permet de déterminer un pourcentage de goulets d’étranglement pour une combinaison de CPU, GPU et RAM, ce qui donne une indication approximative de l’adéquation du système ou de ses composants entre eux. Un pourcentage élevé de goulets d’étranglement indique donc qu’un composant ralentit les performances du système.

Pour avoir une ligne directrice pour des combinaisons CPU/carte graphique raisonnables, vous pouvez utiliser ce tableau, qui a été créé avec le calculateur de goulot d’étranglement . Bien sûr, ces résultats doivent toujours être considérés avec prudence, mais la tendance des résultats de l’outil est étonnamment bonne et correspond souvent aux expériences réelles.

CPU GPU Pourcentage de goulets d’étranglement Note/classification
Intel Core i5 8400 GTX 1070 TI 6% Bien accordé
Intel Core i5 8400 GTX 1050 55% CPU clairement surdimensionné (gaspillage d’argent)
Intel Core i5 8400 GTX 1080 TI 9% Bien accordé
Intel Core i7 8700 GTX 1080 TI 1% Très bien coordonné
Intel Core i3 8100 GTX 1080 TI 18% CPU sous-dimensionné
Ryzen 7 1800X GTX 1080 TI 1% Très bien coordonné
Ryzen 7 1800X GTX 970 25% CPU clairement surdimensionné (gaspillage d’argent)

On a tendance à sous-estimer la performance des processeurs et on opte donc souvent pour un modèle qui est en fait un peu trop puissant (ou trop cher).

Résolution particulièrement pertinente pour les besoins en énergie et la combinaison CPU/GPU

Il est évident que le CPU ne limite la carte graphique que tant que celle-ci est en principe plus rapide dans le calcul d’une image (une trame) que le CPU n’en a besoin pour préparer la prochaine instruction de rendu.

Avec des jeux graphiquement exigeants et des résolutions élevées (par exemple 3840 × 2160 pixels) avec de nombreux détails, les cartes graphiques les plus puissantes atteignent naturellement leurs limites à un moment donné et doivent “labourer” correctement pour calculer l’image respective, de sorte que la probabilité d’un goulot d’étranglement du CPU devient de moins en moins grande avec l’augmentation de la résolution.

Le lien est évident si vous imaginez comment une image est réellement composée : de milliers de pixels colorés qui, dans leur totalité, constituent l’image réelle.

Plus la résolution est élevée, plus la carte graphique doit calculer le nombre de pixels et leurs valeurs de couleur pour afficher l’image, ce qui rend la génération du résultat plus complexe.

En gros, plus la résolution dans laquelle vous voulez jouer à vos jeux est élevée, plus votre carte graphique doit être puissante, car il faut calculer plus de pixels.

Le tableau suivant montre la relation entre la résolution et le nombre de pixels pour certaines résolutions populaires :

Résolution Largeur (en pixels) Hauteur (en pixels) Nombre total de pixels (pixels)
HD standard 1280 720 921.600
Full-HD 1920 1080 2.073.600
WQ-HD 2560 1440 3.686.400
Ultra HD (4k) 3840 2160 8.294.400

Qu’est-ce qui détermine les performances des cartes graphiques ?

Les performances d’une carte graphique sont essentiellement déterminées par l’architecture de la puce, le nombre de cœurs de calcul, leur vitesse d’horloge et la taille et la vitesse de la mémoire vive (RAM) GDDR (mémoire graphique).

Tout comme les processeurs multicœurs, les cartes graphiques modernes se composent de plusieurs centaines ou milliers de cœurs de calcul individuels d’où différentes tâches peuvent être exécutées en parallèle. Fondamentalement, + il y a de cœurs de calcul , + on peut effectuer d’opérations par unité de temps.

Le tableau suivant montre la corrélation entre la classe de performance d’une puce graphique (GTX1080 TI comme la puce graphique la plus puissante de la liste, GTX 1050 comme la plus faible) et la spécification technique ou l’équipement.

Comme vous pouvez facilement le constater, les puces graphiques les plus puissantes sont équipées de plus de cœurs de calcul ou de fréquences d’horloge plus élevées des cœurs, de plus de mémoire GDDR et plus rapide.

Puce graphique Noyaux de calcul (noyaux CUDA) Horloge de base GPU en Mhz Vitesse de la mémoire GDDR Taille du GDDR
GTX 1080 TI 3584 1480 11 GBIT/seconde 11 GB
GTX 1080 2560 1607 10 GBIT/seconde 8 GB
GTX 1070 TI 2432 1607 8 GBIT/seconde 8 GB
GTX 1070 1920 1506 8 GBIT/seconde 8 GB
GTX 1060 1280 1506 8 GBIT/seconde 6 GB
GTX 1050 TI 768 1290 7 GBIT/seconde 4 GB
GTX 1050 640 1354 7 GBIT/seconde 2 GB

Les séries de puces graphiques d’AMD suivent une logique similaire, les cœurs de calcul d’AMD étant appelés “processeurs de flux”.

Relation entre la puce graphique et la carte graphique

Comme vous l’avez peut-être remarqué, nous parlons souvent de “puce graphique” au lieu de “carte graphique”. En effet, les fabricants de puces graphiques (nVidia et AMD dans le secteur des jeux) vendent les puces graphiques aux fabricants de cartes graphiques, qui les installent ensuite dans les cartes graphiques. La puce graphique constitue donc le cœur de la carte graphique, mais en tant que telle, elle n’est au départ qu’un simple élément de la carte graphique proprement dite.

Parmi les fabricants de cartes graphiques les plus connus figurent Zotac, Palit, EVGA, Asus et GIGABYTE.

Ce qui est intéressant, c’est que aujourd’hui chaque fabricant poursuit désormais ses propres idées et concepts sur la base d’une puce graphique spécifique (par exemple dans le cadre de versions spéciales d’overclocking ou de cartes graphiques particulièrement silencieuses ou bien refroidies).

Les fabricants de puces ne fournissent pour ainsi dire que le “cœur” et les fabricants de cartes graphiques ont une marge de manœuvre pour modifier et sublimer ce cœur et ses performances.

À cette fin, les fabricants de cartes graphiques jouent par exemple des marges par rapport aux fréquences d’horloge et souvent ils augmentent l’horloge de base (ou de référence) pour obtenir un peu plus de performance de la puce graphique. Parfois, différents concepts de refroidissement sont utilisés, de sorte qu’un fabricant obtient des fréquences d’horloge plus élevées et donc plus de puissance avec la même puce graphique que d’autres.

Il est donc souvent intéressant d’analyser les performances de différents modèles de cartes graphiques (mais avec la même puce) de différents fabricants. Parfois, vous pouvez économiser beaucoup d’argent si vous êtes prêt à renoncer à 1 ou 2 % de performance et à acheter le GPU du fabricant A au lieu du fabricant B.

Tout comme les cartes graphiques de jeux, les cartes graphiques de jeux impliquent souvent beaucoup de marketing, dont l’examen critique peut permettre d’économiser quelques euros!

L’étude des critères par rapport aux jeux est cruciale

Si vous voulez jouer spécifiquement à un jeu, avec votre nouvel ordinateur, il est judicieux de rechercher sur le net des critiques spécifiques de cartes graphiques qui ont été testées avec ce jeu spécifiquement.

Il peut arriver que différentes puces graphiques soient plus ou moins performantes en fonction des jeux vidéos, précisément parce que les titres ont été optimisés plus ou moins bien pour une carte graphique.

A noter : , il est intéressant de savoir que de nombreux jeux en ligne populaires comme CS:Go, Fortnite, PUBG etc. ont généralement des exigences matérielles inférieures à celles des grands titres AAA comme Battlefield, CoD etc.

Les portails qui publient régulièrement de bons rapports de test informatifs sont Tom’s Hardware…

Quelle puissance est “suffisante” ?

Une autre chose que vous devez toujours garder à l’esprit lorsque vous choisissez une carte graphique est la question d’un compromis raisonnable entre les performances souhaitées de la carte graphique et vos besoins réels.

Par exemple, si vous ne jouez que sur un moniteur 24 pouces avec une résolution native de 1920 * 1080 pixels sur CS:GO, vous n’avez pas besoin d’un monstre de carte graphique de la classe GTX 1080, ici un modèle avec une puce GTX 1050 ou un homologue AMD fera facilement l’affaire.

Bien sûr, plus de puissance est toujours agréable, mais que vous jouiez à 150 FPS ou à 300 FPS ne fait pratiquement aucune différence dans l’exemple esquissé.

Si vous restez réaliste et terre-à-terre, vous pouvez économiser de l’argent qu’il serait préférable d’investir dans d’autres composants (par exemple, un SSD plus rapide ou plus important).

Quel genre de joueur êtes-vous ? Qu’est-ce qui vous intéresse quand vous jouez ?

Pour répondre à cette question, vous devez d’abord savoir ce qui est important pour vous lorsque vous jouez.

  • Vous voulez jouer à des jeux (quel que soit le genre) parce que vous aimez avoir de superbes graphismes et que vous aimez être bluffé par le réalisme des décors ?
  • Ou bien vous jouez en ligne parce que vous aimez la compétition ?
  • Vous ne vous souciez pas beaucoup des graphiques, et vous jouez à des jeux parce que vous aimez l’histoire ou parce que vous aimez la stratégie ?

La réponse à ces questions vous apportera un début de réponse pour connaitre vos besoins et objectifs personnels pour trouver une carte graphique qui réponde à la fois à vos besoins et à votre budget.

Les jumelages de cartes graphiques ne conviennent qu’aux vrais passionnés

Si vous examinez de plus près le sujet des cartes graphiques de jeu, vous tomberez tôt ou tard sur ce que l’on appelle les jumelages de cartes graphiques.

Deux cartes graphiques fonctionnent en parallèle et assurent ainsi des performances accrues. Cette technologie est appelée “SLI” pour NVidia et “Crossfire” pour ATI/AMD.

Même s’il peut sembler tentant d’avoir une double puissance graphique, vous devez garder les points suivants à l’esprit (si votre budget permet de telles expériences ;))

  • L’utilisation de deux cartes graphiques ne signifie pas automatiquement une double performance sous la forme de doubles images par seconde (FPS). Tous les jeux ne sont pas à l’échelle 1:1, c’est-à-dire qu’ils n’utilisent pas la pleine performance d’un réseau graphique. En général, l’augmentation des performances des réseaux graphiques est même nettement inférieure au facteur 2 (plutôt 1,5).
  • Logiquement, les réseaux de cartes graphiques nécessitent beaucoup plus de puissance – votre alimentation électrique doit donc être capable de faire face à cette demande supplémentaire. Cela signifie qu’une alimentation électrique plus importante coûtera plus cher et que la chaleur produite par votre système augmentera considérablement.
  • En particulier pour les petits boîtiers (avec peu de ventilateurs actifs), l’installation de 2 cartes graphiques peut contribuer à un développement de chaleur sensiblement plus élevé en plus des problèmes généraux d’espace. Sans un concept de refroidissement approprié, par exemple une grande tour avec des ventilateurs supplémentaires et un espace suffisant entre les composants, vous exposez votre système à un certain risque de surchauffe

Dépendance de la carte graphique aux autres composants

  • La carte mère – PCI-Express-Slot (idéalement la version 3.0) doit être connectée avec au moins 8 voies pour ne pas limiter le potentiel de la carte graphique
  • Unité d’alimentation – L’unité d’alimentation doit être capable de fournir une puissance suffisante (watts) ; particulièrement important dans la gamme des puissances élevées. Avec notre calculateur d’alimentation électrique gratuit, vous pouvez calculer la puissance nécessaire de votre alimentation électrique
  • Dans le cas des jumelage de cartes graphiques, assurez-vous que le boîtier est suffisamment grand pour assurer une circulation d’air suffisante ; la carte mère doit correspondre à la conception de la tour (par exemple, conception ATX)
  • La carte graphique et le CPU devraient jouer dans une même gamme de performance, une carte graphique de jeu très puissante est inutile si le processeur est trop faible et vice versa, un processeur trop fort est un gaspillage d’argent avec une carte graphique faible

NVIDIA Vs AMD : Que choisir ?

Que ce soit dans le monde des CPU ou dans le monde des cartes graphiques, AMD et NVIDIA se livrent une guerre sans merci. AMD (anciennement ATI) offre surtout des cartes d’entrée de gammes. Il lance souvent des piques à NVIDIA sur le marché des GPU haut de gamme qu’il domine largement. NVIDIA domine également en termes de puissances (plus cher donc plus puissant). Toutefois, sur les marchés d’entrée et de milieu de gamme, AMD produit des cartes quasiment aussi puissantes.

Le choix est simple à faire, si vous êtes à la recherche du meilleur. NVIDIA a conquis le haut et le milieu de gamme. Budget serré ? AMD est votre solution, il offre des choix intéressants et mise plus souvent sur son rapport qualité/prix.

Pour finir sur le sujet, remarquons que certains jeux marchent mieux sur NVIDIA ou AMD selon des optimisations que le constructeur a apporté.

Quelle est la meilleure marque de revendeur ?

Les revendeurs sont des marques dites partenaires. Ce sont par exemple MSI, Sapphire, Gigabyte, ASUSTeK… Leur rôle n’est pas de fabriquer des cartes graphiques à proprement parler. Elles utilisent des puces NVIDIA ou des cartes AMD pour proposer des options customisées.

Parmi les customizations possibles, on retrouvedes profils d’overclocking. Les marques proposent quelques fois une version “prête à overclock”. C’est bien pratique mais pas du tout indispensable. Ils peuvent aussi ajouter des mémoires RAM ou des systèmes de refroidissement amélioré. Un ajout de mémoire RAM permettra à la carte de garder en mémoire local plus d’information comme les textures et les informations du moteur de jeu. Cela peut permettre de pas mal gagner en performance, mais cette upgrade n’est pas proposée pour toutes les cartes graphiques. Cela vaut le coup de vérifier si une version extra RAM sur le modèle que vous envisagerez.

Ajouter de la mémoire RAM permettra à la carte d’avoir en mémoire local une masse d’information plus importante. On peut donc gagner de cette manière plus de performance. Cependant, ce n’est pas possible de trouver cette upgrade pour toutes les cartes graphiques, cela vaut le coup de vérifier si une version extra ram existe sur le modèle que vous allez acheter.

Du triple ventilateur au système de watercooling, d’autres ajouts et customisation comme un nouveau design ou une taille modifiée ne sont pas non plus à négliger. Vous devez aussi vérifier la garantie de votre produit, cela vous donnera une idée sur la qualité du revendeur.

Quelle carte graphique pour quelle utilisation ?

Pour une utilisation bureautique par exemple les cartes graphiques intégrées suffiront. Pour un usage soutenu et régulier, il faudra choisir une carte graphique non seulement performante mais aussi solide. C’est pour cela qu’il est utile de lire les review. Vous pourrez ainsi voir les prix et y aller franchement si vous êtes un gamer. La GPU, la carte mère et le micro processeur sont les éléments les plus importants de votre PC. Il vous faudra y mettre au moins 30 % de votre budget. Si vous n’êtes cependant pas gamer ou n’utiliserez pas votre ordinateur pour un usage similaire, vous devrez faire preuve de sobriété. Une carte graphique standard devrait suffire.

La mémoire vidéo, de combien avez-vous besoin ?

Encore appelé mémoire VRAM, c’est la quantité de mémoire que votre carte vidéo contient pour traiter les images. Plus elle est grande, plus rapide seront les traitements. Pour les jeux modernes d’aujourd’hui, vous ne devez absolument pas descendre en bas de 3Go. Il faut au moins 4 Go pour le ‘’Surround game‘’ pat exemple. L’idéal serait d’avoir aux alentours de 8Go pour un confort optimal. Toutefois, une mémoire VRAM de 6 Go pourrait déjà faire l’affaire.

Mais faites attention, prendre une décision sur cette base seulement pourrait se révéler dommageable. Comme pour les études sur les bancs d’essais, une seule caractéristique ne révèle pas tout. Les autres paramètres sont à considérer aussi. Avec l’architecture qu’il faut, une carte graphique de 6 Go peut être meilleure qu’une carte graphique de 8 Go par exemple.

Attention également aux mentions Turbo Cache (NVIDIA) et Hyper Memory. Elles indiquent que la RAM aussi est utilisée. La RAM est utilisée comme un réel support pour la mémoire de la carte elle-même. Elles sont clairement plus lentes que les cartes à mémoire dédiée. Même des cartes sans cette technique peuvent utiliser de la RAM, mais ça pourra être encore plus lent que pour le Turbo Cache et l’Hyper Memory.

Ports et cartes graphiques, ce qu’il faut savoir

Les cartes graphiques sont presque toujours aujourd’hui équipées de ports autres que le VGA. Si vous n’y prenez pas garde, l’absence de l’un pourra se révéler dommageable pour vous plus tard. Les cartes graphiques ont des ports DVI qui sont de haute définition utilisée avec les moniteurs récents aussi certaines télés haut de gamme. La connexion par le DVI offre une meilleure qualité d’image que la connexion par le port standard VGA.

De nombreuses cartes vidéo ont également des ports HDMI. Ils se connectent par défaut sur les télés HD, les Apple TV et de nombreux autres périphériques vidéo. Vous devez donc considérer cette option aussi dans le choix de votre carte graphique. Il y a aussi des joueurs ou des situations qui exigent d’utiliser deux écrans ou plusieurs. C’est utile pour les développeurs, les gamers et bien d’autres. Si vous faites partie de ces catégories de personnes, vous avez besoin de cartes prenant en charge cette option. Vous pourrez ainsi répartir votre sortie vidéo sur deux moniteurs.

La consommation d’énergie n’est pas à prendre à la légère

En général, les cartes les plus puissantes utilisent beaucoup plus d’énergies. Les cartes les plus appréciées sont donc celles qui ont de bonnes performances, un bon rapport qualité/prix mais aussi une consommation énergétique raisonnable.

Choisissez votre carte en fonction du boîtier d’alimentation de votre UC. Certains ordinateurs n’ont pas une alimentation assez puissante pour nourrir les puissants GPU. Dans ces cas, acquérir une alimentation puissante peut revenir très cher. Gardez aussi à l’esprit qu’avec une alimentation plus puissante, plus d’électricité sera consommée. La facture risque alors d’être salée à la fin du mois.

Ne négligez pas la taille du GPU

Pour vous qui désirez des cartes de plus en plus puissantes, elles peuvent devenir très grandes selon leurs puissances. Il y en a qui peuvent prendre jusqu’à trois slots dans votre unité centrale. Si votre boîtier est plutôt petit, faites le choix de cartes plus petites et moins puissantes.

Puisqu’il faut que votre boîtier ait une taille qui s’adapte à votre carte graphique, assurez-vous des dimensions de votre nouveau joujou surtout pour les configurations en SLI ou en crossfire. Vous pouvez chercher des GPU customisées chez les différents revendeurs.

Conclusion

Voilà, vous êtes enfin prêt à faire votre acquisition. La carte graphique est un composant primordial pour n’importe quel joueur. Ne lésinez donc pas sur la part de votre budget à y consacrer. Une carte graphique de qualité propose un grand confort de jeu. Il promet également des parties immersives et qualitatives. Ainsi, si vous hésitez au niveau de votre choix de la meilleure carte graphique pour votre PC, fiez-vous à notre comparatif. N’hésitez pas à lire d’autres articles sur le site https://game-4-free.fr/ ou relire cet article au besoin !