Accueil

Jeux vidéo

Relativement récent, le jeu vidéo a déjà subi une nette évolution depuis sa création. Avec les premières consoles au début des années 1980, on assiste aujourd’hui à une multiplication des versions 2D, 3D jusqu’à la réalité virtuelle. Qu’en est-il aujourd’hui ? Quelles sont les actualités du gaming ? 

Jeux vidéo-retrogaming

Où en sont les jeux vidéo ? Focus sur l'actualité

E3-2017-est-la-grand-messe-du-jeu-video

En 2017, l’industrie des jeux vidéo affichait 108,9 milliards de dollars de revenus, dépassant de loin celle du cinéma. Le stéréotype de l’adolescent jouant seul toute la journée aux jeux vidéo est dépassé, puisque le marché mondial atteint des consommateurs de toute génération. Désormais, la culture gaming entrent dans une nouvelle ère : celle de la réalité augmentée. Nous assisterions dans les prochaines années à une croissance phénoménale de ce type de jeux. 

La culture gaming en France : un marché prospère

Le marché de la culture gaming en France est prospère, avec 4,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires enregistré en 2017. En effet, la France tient ce succès de l’équilibre entre l’innovation technologique, la création de contenus et la capacité à répondre aux attentes multiples des joueurs en matière d’innovation constante. 
La france tente de comprendre au mieux le marché du jeu, proposant des solutions progressistes qui positionnent déjà ce pays dans l’évolution prospective du jeu. 

La France, marché pionnier de la culture gaming dans le monde, tente jour après jour de développer son potentiel pour atteindre un niveau de développement technologique au-dessus de ses expériences. Ce qui nous attend pour 2019, c’est une expansion directe des innovations. Préparez-vous !

Jeux vidéo en France

Le marché du jeu-vidéo en ébullition

Impossible aujourd’hui de fermer les yeux sur la croissance fulgurante des jeux vidéo en France. Si être “gamer” paraissait marginal il y a quelques années, c’est aujourd’hui un phénomène normal, voire populaire, en tout cas chez les jeunes générations. Événements inimaginables il y a encore quelques années, il nous est désormais possible d’entendre deux passants parler de leur dernière partie de League of Legends dans la rue, ou de voir des enfants exécuter des danses de Fortnite. Mais quel impact financier pour le marché du jeu-vidéo? Nous revenons aujourd’hui sur cet aspect. 

Des chiffres qui parlent d'eux-mêmes

D’après une étude de l’AFJV, Agence Française pour le Jeu Vidéo, le marché du jeu vidéo a progressé de 18% en France, pour atteindre un chiffre d’affaires record dans l’histoire du pays : 4,3 milliards d’euros. Pour les détails, la vente des consoles, PC gaming et accessoires atteint 1,6 milliard de chiffre d’affaire, soit une évolution de 22% sur l’année 2017, tandis que la vente de jeux PC, consoles, et mobiles représente 2,6 milliards d’euros, pour une évolution de 16%. 

L'écosystème console, acteur principal du marché

Avec une évolution de 23% sur l’année 2017, le marché de la console reste dominant sur les secteurs PC et mobiles, puisqu’il occupe 56% de la valeur du marché. L’ Etude AJFV explique cela par le lancement de la Nintendo Switch, celui de la Xbox One X, et la réussite de la Playstation 4. Le marché de la console a vécu en 2017 une croissance jamais vue : 31% par rapport à 2016. 

La mode du PC gaming

Parmi les nouveautés en pleine croissance, on retrouve le PC spécial gaming, qui devient de plus en plus présent sur le marché, avec une augmentation de 10% de ventes. Face à des joueurs de plus en plus désireux de performer, étant donné la popularisation de jeux compétitifs, les constructeurs ont sû s’adapter. Le PC gaming s’accompagne généralement d’accessoires : gaming, souris, casque, clavier, qui représentent pour leur part, une hausse de 20%. 

World of Warcraft : Battle for Azeroth

L’évolution du jeu-vidéo est donc considérable et pas prête de s’arrêter, puisque l’esport, les compétitions de jeux-vidéo, prennent une ampleur de plus en plus conséquente, avec certains tournois dont les prix atteignent plusieurs millions d’euros, et des joueurs de plus en plus professionnels. Etre joueur professionnel est devenu un vrai métier et les plus célèbres sont devenus des stars au même titre que les sportifs. 
En attendant les chiffres de 2018, on vous souhaite de bonnes games !

Un univers de passionnés

S’il y a bien un domaine dans lequel on ne connaît pas de baisse d’activité, c’est bien celui du PC pour gamer. En constante évolution, le marché de l’ordinateur gaming a ses passionnés, capables de passer des heures à monter leur bécane pièce par pièce. Vous-même avez vous déjà sûrement passé plus de temps sur votre PC, que vous ne l’aviez prévu au départ.

L’univers des PC gamers étant un milieu comme obscure à la base, il est difficile de réellement distinguer le fervent joueur du gamer accro de façon pathologique. Notre équipe s’est intéressé pour vous aux addictions dans la culture du PC gaming

En effet, tous les joueurs ayant une pratique du jeu jugée par certains comme excessive, n’ont pas forcément un problème comportemental. Heureusement, la vraie addiction ne concerne qu’une faible proportion des joueurs. La plupart des fans de jeux vidéos sont tout simplement des amoureux de leur sport, qui peuvent y consacrer beaucoup de leur temps.

Entre passion et addiction

Les joueurs PC ne sont réellement considérés comme addicts que lorsque leur passion perturbe gravement leur vie sociale, professionnelle, ou même leur santé. 

Dans certains cas, une pratique excessive des jeux vidéos peut être un échappatoire au monde réel et aux interactions sociales en face-à-face. Celles-ci peuvent effectivement sembler plus compliquées en IRL qu’en ligne. Et pousser certaines personnes déjà fragiles, vers une utilisation addictive des jeux PC.

On parle d'addiction quand jouer sur son ordinateur devient compulsif.

Quand le plaisir devient souffrance, c’est qu’il est temps de réagir. Ne courez pas consulter parce qu’hier soir, vous avez vu le soleil se lever pour n’avoir pas pu vous arrêter, complètement absorbé dans votre partie de Call of Duty !

Il ne s’agit d’une addiction aux jeux vidéos que si votre capacité à mener une vie normale est altérée de façon sérieuse et durable dans le temps.

Je ne sais pas vous, mais nous, on passerait bien une bonne nuit sur notre MMORPG préféré ! 

Les évolutions du gaming

A l’heure où les consoles nouvelles générations semblent concurrencées par des smartphones et de tablettes toujours plus puissants, qui permettent de jouer à des jeux autrefois exclusifs aux consoles et aux PC (l’on pensera à PUBG Mobile par exemple). On se demande dans quelle direction va l’industrie vidéo-ludique.

Les consoles et le monde des jeux vidéo semblaient ne subir que des changements tout relatifs ces dernières années : l’on augmente la puissance de certaines consoles (la PS4 et la Xbox One, notamment, sont clairement plus performantes que leurs aînées). On crée des consoles d’un genre nouveau (des consoles à la fois “de salon” et “portables” comme la Switch) à la fois l’on sort de nouveaux jeux, mais rien de révolutionnaire. 

Les grands changements sont plutôt du côté des PC et des plateformes mobiles, ainsi que sur les plateformes dématérialisées. 

La dématérialisation croissante des jeux vidéos

Télécharger des jeux sur les eShops intégrés des consoles est de plus en plus à l’ordre du jour.

Moins cher, car moins coûteux à produire et à diffuser, le jeu vidéo devient de plus en plus abordable grâce à ce procédé.

Toutefois, les consoles continuent à coûter cher. Fort heureusement, pour pallier à cela, les innovations PC prennent le relais.

Le site Shadow présente en effet un concept particulièrement novateur pour avoir une machine puissante afin de faire tourner des jeux en haute définition : le client loue à distance un ordinateur dernier cri, et reçoit via sa connexion internet les images de celui-ci. 

Les perspectives de tels progrès

On constateque grâce à des services comme celui de Shadow, se procurer un matériel suffisamment conséquent pour jouer de façon efficace est désormais possible à moindre coût.

Peu à peu, on voit se démocratiser des activités autrefois réservées à une infime minorité. Longtemps considéré comme une simple occupation de loisir, le gaming est en passe de devenir un sport.

Comme en atteste la recrudescence de joueurs d’esport, tant sur PC que sur consoles (les consoles nouvelles générations comme la Xbox One et la PS4 accueillent chacune leur lot de joueurs expérimentés).

Les joueurs amateurs ont désormais accès à des équipements aussi puissants que ceux des professionnels, ce qui leur permet de s’améliorer au point de les concurrencer ! Ceux qui cherchent à avoir de la visibilité en diffusant leurs parties via un service de streaming ont ainsi la possibilité d’offrir à leur public du contenu de meilleur qualité sans se ruiner !

L' eSport : un type de jeu largement répandu en France

L’Esport est défini comme un ensemble de pratiques permettant à chaque joueur de mettre en relation leur niveau à un support électronique. Il se traduit par la mise en place de compétitions entre différents joueurs. 

Le Monde recense plus d’un million de pratiquants de l’Esport en France. Près d’un Français sur 10 assiste ou regarde des compétitions d’E-sport. League of Legend, Call of Duty et Fifa sont les trois jeux les plus suivis. 
L’E-sport est aujourd’hui un réel événement social.

Beaucoup d’études prouvent la large part de consommateurs et d’adeptes de ce type de jeu. Il est ainsi question de débloquer des subventions face à cette large gamme de joueurs et de développer considérablement l’E-sport ces prochaines années. 

L' eSport : un type de jeu largement répandu en France

L’eSport en 2018 (la pratique du jeux vidéo sur console ou ordinateur), ce n’est plus une mode. C’est clairement un loisir à part entière que tout le monde ou presque connaît maintenant. Si le nombre de joueurs déclarés est toujours très important (68% de nos compatriotes pratiquent au moins occasionnellement l’eSport en France), voyons quelles vont être les évolutions à venir qui pourraient faire gonfler les rangs des accros à la manette. 

Des classiques, on veut des classiques !

En premier lieu, ce sont clairement les gros titres qui vont attirer les nouveaux joueurs (et consolider le socle des anciens).

Si cette année, les désormais classiques tels que Fortnite, League Of Legend, Overwatch ou Clash Royale tiennent en haleine une grande partie des gamers, on peut compter sur 2019 pour apporter son lot de nouveautés.

Sont donc attendus de pied ferme les Devil May Cry 5, Gears of War 5, et dans un futur un peu plus lointain, Cyberpunk 2077. 

Les progrès matériels à venir.

Côté technologie, on peut attendre beaucoup de la 8K. Cette norme d’affichage qui offre déjà 4 fois plus de pixels que la 4K deviendra-t-elle le standard ?

Des tests sont actuellement en cours, et on devrait savoir assez vite si cela a un réel intérêt pour le jeux. En revanche, la réalité virtuelle a elle fait un bond de géant ces dernières années.

Avec ces avancées, on atteint une immersion dans les jeux encore jamais égalée. Il est à parier que les constructeurs et les éditeurs ne vont pas s’arrêter en si bon chemin. 

Les JO, oui, non, peut-être ?

L’avenir passe aussi par les Jeux Olympiques et la médiatisation / reconnaissance que cela apporterait à la discipline.

Si depuis le début de l’année, les rumeurs vont bon train quant à la présence de l’eSport à Paris 2024, Patrick Baumann, le président des fédérations internationales a récemment mis le holà.

Pour lui, l’inscription aux sports officiels est tout à fait envisageable, il faudra attendre un peu plus longtemps que les six ans qui nous séparent de cette olympiade. 

Et la gent féminine dans tout ça ?

Les dernières statistiques le prouvent, les femmes dans l’eSport représentent aujourd’hui 47% du total des joueurs.

Etant donné l’évolution de ce chiffre, il est largement envisageable que d’ici quelques années au maximum, la majorité des joueurs soient alors des joueuses.

Notamment grâce au travail de structure tels que Women in Games.

La culture Gaming

La culture gaming s’est beaucoup répandue ces dernières années, impossible, que vous soyez passé à côté. En effet, depuis les comics et les jeux vidéo, tout un univers s’est créé et ainsi conquit toute une génération, faisant du monde du gaming un incontournable de notre société. 

Chaque année, de nouvelles consoles apparaissent suivis par des dérivés liés aux jeux : figurines, goodies, films…

Une omniprésence qui séduit tout les profils : hommes comme femmes, jeunes comme adultes, bien qu’il y ait une domination des hommes d’une vingtaine d’années dans ce milieu.

Cinéma et jeux vidéo

Les deux sont étroitement liés puisque l’un inspire l’autre et inversement. Les innovations techniques permettent de transporter les jeux vidéo sur un grand écran et de plus en plus de jeux finissent par avoir un film qui leur est dédié ; comme par exemple les Final Fantasy. Un moyen d’attirer un plus large public, au-delà des passionnés initiaux, c’est-à-dire nous.

Musique et jeux vidéo

skyrim-soundtracks

La musique est un élément important pour un jeu vidéo puisqu’il permet une identification des personnages : chacun d’eux a son propre thème pour le définir. Il y a également un apport d’intensité, et la présence d’un élément musical permet de se plonger dans le monde qui nous fait face à l’écran. Une importance telle, que les créateurs de ces musiques sont très prisés dans le milieu ; un métier qui a de l’avenir.

Roman et jeux vidéo

Peut-être pas le lien le plus évident, pourtant, les créateurs de ces jeux vidéo trouvent leurs inspirations dans la lecture de classique de fantasy ou fantastique tel que Tolkien et son Silmarillion ou bien encore dans la mythologie. Une source d’inspiration importante qui a donné lieu aux comics, considérés souvent comme le pendant des jeux vidéo.

Malgré un univers merveilleux et une imagination débordante, est apparu un point négatif. En effet, ces dernières années, différentes instances ont établi qu’il y avait de plus en plus d’addiction liée à la culture gaming. Les pratiquants passent de plus en plus de temps à jouer.

Certains ont du mal à établir une limite entre la réalité et le monde virtuel ; pouvant créer des comportements dangereux pour les autres. La consommation trop longue de ces jeux atténue le lien sociable et favorise l’isolement de ces personnes.

Nous avons tous cette connaissance qui passe son temps devant son écran, à s’endetter pour acquérir toutes les nouveautés…

Il est de notre devoir de prêter attention aux signes qui peuvent alarmer pour leur venir en aide. Le monde du gaming est fabuleux ; à nous de le protéger et d’en faire un lieu sain