Quand vous en avez marre de jeux complexes qui malmènent les méninges, revenez à des jeux simples qui vous feront passer un petit moment agréable sans prise de tête. Le cassebrique est l’un de ces divertissements intemporels.

Le casse-brique, un moment de divertissement en toute simplicité

Le concept est simple : avec une ou plusieurs balles, le joueur doit détruire des briques. Une barre qui ne se déplace qu’horizontalement fait office de raquette ; elle est utilisée pour faire rebondir la balle et la renvoyer pour aller heurter les briques. Une fois que l’intégralité des briques d’un niveau est supprimée, le joueur accède au niveau supérieur et progresse ainsi jusqu’au niveau ultime.

La difficulté est double : tout en essayant de casser le maximum de briques le plus rapidement possible, il éviter de faire tomber la balle, sinon elle n’est plus récupérable. Or, la vitesse de défilement des briques augmentant au fur et à mesure des niveaux, l’exercice devient rapidement ardu. Et lorsque le joueur a épuisé tout son stock de balles, la partie est perdue.

40 ans d’évolution pour le casse-brique depuis Breakout

Apparu en 1975 et reprenant le principe de Pong, Breakout est le titre qui a popularisé cette catégorie de jeu vidéo. Si les généralités n’ont pas considérablement changé, de nombreuses améliorations ont été apportées aux variantes successives afin de corser le jeu et renforcer son côté ludique.

On retrouve ainsi l’introduction des bonus ou malus en fonction des briques détruites. Un bonus prend par exemple la forme d’une augmentation de la taille de la raquette, facilitant le rattrapage des balles. Dans le cas de malus, le jeu peut imposer la gestion simultanée de deux balles au lieu d’une ; il vaut mieux avoir de bons réflexes et une grande dextérité pour « courir » d’un bout à l’autre de l’écran avec sa raquette !

Mais il y aussi les graphismes, constamment affinés, ainsi que l’ambiance sonore. Le casse-briques sur les dizaines de sites Internet de jeux se décline en 2D ou en 3D, se pare de multiples couleurs, et les briques se transforment même en toutes sortes de motifs : des fruits, des aliens, des vaisseaux spaciaux, des petits bonhommes…

Il peut se jouer en ligne, directement sur son navigateur Web, ou en prévision des moments sans connexion, grâce à l’un des logiciels à télécharger gratuitement et à installer sur ordinateur, téléphone portable ou tablette tactile.

Charles & Sonia

L’histoire de Game4Free a débuté en 2010, ce n’est pas une communauté, mais un site ayant pour but d’informer sur nos passions.
Depuis 2018, nous avons repris le site de façon sérieuse. Ayant plus de temps pour le mettre à jour et faire part de nos expériences et avis.
Fermer le panneau