Amazon confirme l’acquisition de l’entreprise GameSparks, qui développe une plateforme de développement cloud gaming offrant divers outils pour permettre aux développeurs d’implémenter et de gérer des fonctionnalités multijoueurs online à leurs jeux. Cette plateforme sera présentée par Amazon lors de la GDC 2018.

En amont de la GDC 2018 qui prendra place à San Franciso du 19 au 23 mars 2018, Amazon vient de confirmer l’acquisition de GameSparks. Cette entreprise basée au Royaume-Uni développe une plateforme de cloud gaming.

GameSparks : une plateforme de backend as a service

 

Plus précisément, GameSparks se présente comme un « backend as a service » (backend en tant que service). Elle permet aux développeurs d’implémenter facilement des fonctionnalités diverses à leurs jeux. Par exemple, des systèmes de classement pour départager les joueurs, des systèmes de jeu multijoueur en temps réel ou au tour par tour, des systèmes de sauvegarde ou encore des notifications.

Ces fonctionnalités peuvent ensuite être gérées directement sur le Cloud. La plateforme repose sur des APIs et des outils de codage basés sur le Cloud. GameSparks est une entreprise cofondée par Griffin Parry (CEO), Gabriel Page (CTO) et John Griffin (COO).

Notons que GameSparks propose une compatibilité cross-platform. Elle est compatible avec tous les principaux moteurs comme Unreal et Unity, mais aussi avec les principales plateformes et boutiques de jeux : Unreal, Unity, PS4, XBOX, iOS, Google Play et Steam.

Parmi ses clients, l’entreprise compte Rovio, Ubisoft, Square Enix, Bandai Namco, ainsi que de nombreux développeurs indépendants. L’entreprise est parvenue à lever 820 000 dollars auprès d’un petit groupe d’investisseurs dont Enterprise Ireland, Jeff Allen, Joseph Murray et Paul Bushell.

Amazon-cloud-gaming

Amazon confirme enfin le rachat de GameSparks

Les premiers échos de cette acquisition par Amazon remontent au mois de juillet 2017. Selon la rumeur, Amazon aurait déboursé 10 millions de dollars pour acheter cette entreprise. Toutefois, à l’époque, aucune des deux parties n’avait souhaité s’exprimer au sujet de ce rachat.

C’est en ce mois de mars 2018 que GameSparks a finalement révélé officiellement l’accord. Sur son blog, l’entreprise se dit très excitée d’annoncer son acquisition par Amazon. Et d’ajouter qu’elle partage depuis longtemps la passion d’Amazon pour aider les développeurs à créer des jeux formidables. Cette entente s’est donc faite naturellement.

Maintenant qu’elle fait partie d’Amazon, GameSparks affirme qu’elle va pouvoir continuer son développement et explorer de nouvelles façons d’aider les développeurs à créer, gérer et monétiser leurs jeux. La firme compte utiliser toute la puissance d’Amazon pour parvenir à ses fins. La plateforme sera en démonstration sur le stand d’Amazon à la GDC 2018.

amazon-jeux-video

Amazon et GameSparks vs Microsoft et PlayFab

On ignore la raison pour laquelle Amazon a pris si longtemps pour confirmer cette acquisition. Le géant attendait peut-être l’approche de la GDC. Il est aussi possible qu’Amazon ait voulu réagir suite à l’annonce de l’acquisition de PlayFab par Microsoft il y a quelques jours. En effet, PlayFab est un concurrent direct de GameSparks.

Ainsi, en révélant ce rachat, Amazon se met sur un pied d’égalité avec Microsoft aux yeux des développeurs. L’annonce de cette acquisition confirme la volonté d’Amazon d’étendre sa présence sur le secteur du jeu vidéo.

Laisser un commentaire

Fermer le panneau