Cette année, Sony a fait le choix de ne pas se présenter à l’E3 pour parler des éventuelles sorties de titres qui devraient arriver durant cette année 2019 ainsi qu’à l’avenir. En revanche, ils nous offrent tout de même la possibilité de suivre certaines informations sur des conférences qui sont principalement orientées pour les investisseurs (mais qui peuvent tout de même intéresser le grand public sur certains points.

Un choix stratégique

Ce choix peut sembler assez bizarre, surtout si l’on regarde le nombre énorme de spectateurs qui suivent l’E3 et qui en parlent partout en bien ou en mal, mais il est en vérité assez compréhensible pour celui qui se pose les bonnes questions. Cette prise de décision s’est avérée d’autant plus vraie lors de cette édition de l’E3 qui s’est avérée tout simplement décevante en générale, à l’exception de quelques petites surprises ça et la, mais qui ne révolutionneront tout de même pas le monde vidéoludique.

Depuis quelques générations, nous avons l’habitude d’attendre un délai approximatif se situant entre 5 et 7ans pour qu’une console de la nouvelle génération fasse son apparition. Cela a été le cas depuis les premières PlayStation, mais aussi avec les consoles de Microsoft qui se suivent d’assez près concernant leur sorties.

Et si l’on prend en compte le fait que la PlayStation 4 est sortie durant le courant de l’année 2013, on peut alors dire sans problème que nous sommes désormais bien plus proche que jamais de la sortie de la future PlayStation 5 qui est en développement. Nous allons donc nous pencher sur cette console en dévoilant, entre autres, ce que nous avons appris de celle-ci jusqu’à présent.

Il va falloir attendre un petit moment encore

Concernant la PlayStation 5, on peut déjà dire avec assurance qu’elle ne sortira pas avant 2020 dans le meilleur des cas car nous n’avons pas encore eu de confirmation concernant sa date de sortie, sauf peut être quelques rumeurs disant qu’elle ne devrait pas être disponible durant l’année suivant, mais rien de bien concret si vous voulez notre avis.

Toujours selon une rumeur, celle d’un journaliste de Game Informer pour être plus précis, il y aurait une différence de puissance entre la PlayStation 5 de Sony et la Xbox Scarlet de Microsoft. En effet, toujours si l’on en croit cette rumeur, la console de Sony s’avérerait plus puissante que sa concurrente, ce qui n’est encore une fois pas une surprise pour Sony qui surclasse les consoles de Playstation à leur sortie depuis la génération de consoles précédente. Information à confirmer, mais qui reste tout à fait crédible.

Une machine plutôt puissante

Concernant ses éventuelles capacités, nous avons certaines confirmation de Mark Cerny (architecte en chef de la PlayStation 5) nous révélant que la machine optera pour du AMD pour son CPU et son GPU. Elle embarquera donc un SoC AMD Ryzen 3eme génération Zen 2 ainsi qu’un GPU Navi lui permettant d’afficher de la 8K et de rendre possible l’utilisation de la technologie Ray Tracing que l’on entend parler depuis peu avec les cartes graphiques RTX de Nvidia.

Mais ce n’est pas tout, car nous savons aussi qu’un SSD « ultra performant » lui permettant de réduire drastiquement les temps de chargement. La dernière chose à noter, et pas des moindres, est sans conteste sa rétrocompatibilité avec les jeux des anciennes consoles de Sony, et c’est la, en réalité, que la PlayStation 5 va frapper fort et donner envie à de très nombreux joueurs d’acheter cette console à sa sortie.

Pour conclure, nous dirons simplement que la PlayStation 5 de Sony propose quelque chose d’assez prometteur, mais nous préférons tout de même attendre d’avoir la console en main (ainsi que la Xbox Scarlet) avant de tirer des conclusion hâtives.

Laisser un commentaire

Fermer le panneau