Microsoft, Sony, NVIDIA et HP sont quatre géants de la technologie qui s’investissent également sur le marché du Cloud Gaming. Découvrez la stratégie et les projets respectifs de ces quatre entreprises pour le gaming-as-a-service.

Depuis ses débuts, le marché du Cloud Gaming repose principalement sur des entreprises entièrement consacrées à cette technologie. C’était le cas de précurseurs tels que Gaikai et OnLive, qui se sont malheureusement heurtés aux limites techniques de l’époque.

Encore aujourd’hui, les entreprises comme LiquidSky et Shadow, qui tentent de démocratiser le Cloud Gaming, ont été créées spécialement pour développer des plateformes de jeu vidéo en tant que service (gaming-as-a-service).

Cependant, à l’heure où l’utopie Cloud Gaming devient enfin une réalité, plusieurs grandes entreprises du domaine de la haute technologie sont aussi impliquées dans le développement du marché. C’est le cas de Microsoft, Sony, NVIDIA et HP.

Sony : le précurseur du Cloud Gaming

En 2012, Sony rachetait Gaikai, l’un des pionniers du Cloud Gaming. Sa technologie a servi  de fondation pour la plateforme PlayStation Now, lancé en 2015. Autant dire que le géant japonais a perçu dès le départ le potentiel disruptif du Cloud pour l’industrie du jeu vidéo.

En 2015, le Japonais s’emparait également des brevets de OnLive, autre précurseur de l’industrie, afin d’améliorer PS Now. A l’heure actuelle, PlayStation Now est disponible sur PC et PS4 et propose un catalogue de plus de 600 jeux PS3 / PS4. Il s’agit donc de la plus large plateforme de gaming-as-a-service du monde. On ignore cependant combien d’abonnés le service fédère.

playstation-cloud

NVIDIA : le géant des cartes graphiques se voit leader du Cloud Gaming

Depuis de nombreuses années, NVIDIA domine le marché des cartes graphiques pour PC avec sa gamme de produits GeForce. Cependant, la firme est bien placée pour savoir que le marché du gaming PC finira inexorablement par s’effondrer au profit du Cloud Gaming.

Dans un futur où n’importe quel appareil doté d’un écran et d’une connexion internet permettra de jouer aux jeux vidéo les plus récents, acheter un ordinateur onéreux et mettre à jour ses composants régulièrement n’aura plus de sens.

Aussi, plutôt que d’abandonner son hégémonie à de jeunes entreprises comme LiquidSky, NVIDIA a tout simplement choisi d’effectuer sa propre transition vers le Cloud Gaming. Depuis 2015, les utilisateurs d’appareils de la gamme NVIDIA Shield peuvent profiter du service NVIDIA GeForce Now pour 8 dollars par mois.

Le service est également proposé sur PC et Mac, mais reste à l’heure actuelle en beta fermée. NVIDIA GeForce Now permet de jouer à des jeux PC en streaming via le Cloud. Les jeux en question sont hébergés et exécutés sur les serveurs NVIDIA équipés des dernières cartes graphiques GeForce et processeurs Tegra.

nvidia-cloud-gaming

Microsoft se prépare à conquérir le marché du Cloud Gaming

Contrairement à son rival Sony, Microsoft ne propose pas encore de service de Cloud Gaming pour la Xbox. La firme se contente pour le moment un service par abonnement permettant de télécharger les jeux vidéo : Xbox Game Pass.

Cependant, la firme de Redmond a récemment ouvert une division entièrement dédiée au Cloud Gaming, menée par Kareem Choudhry. L’entreprise américaine croit dur comme fer au gaming en tant que service, et ne cache pas son intention de créer « le Netflix du jeu vidéo ». Toutefois, aucune information concrète n’a été dévoilée pour le moment sur le projet de cette division Cloud Gaming.

Microsoft-cloud-gaming

HP : le challenger inattendu du Cloud Gaming

Parmi les grandes entreprises investies dans le Cloud Gaming, HP est sans doute la plus innatendue. La firme américaine a récemment dévoilé Omen Game Stream, un service de gaming as a service similaire à NVIDIA GeForce Now.

Ce service repose sur la technologie de streaming de Parsec afin de streamer des jeux vidéo récents sur des PC moins puissants. Omen Game Stream sera inclus avec les PC de la gamme Omen. Ainsi, HP s’assure de rester au sommet du marché des PC pendant la transition vers le Cloud Gaming.

hp-omen-cloud-game
hp-omen-cloud-game

Laisser un commentaire

Fermer le panneau