Le Cloud Gaming est actuellement sujet à de nombreuses discussions concernant son utilisation dans la vie de tout les jours. Bien qu’elle ne soit pas actuellement au point et que seuls ceux ayant la fibre optique à disposition peuvent en profiter correctement, il est normal que l’on se pose la question sur le fait de franchir (ou non) le cap du Cloud Gaming à la maison lorsque notre connexion (ou notre budget) nous le permettra.

L’opposition Stadia et Shadow

C’est donc sur cette idée que nous avons choisi de vous parler des différentes choses que nous proposent Google et Blade avec leurs 2 projets phares qui ne sont autres que Stadia et Shadow (dont certains ont déjà pu tester les possibilités depuis quelques temps).

Pour commencer, nous pouvons d’ores et déjà dire que chez Blade, Shadow propose déjà quelque chose tandis que Google n’est pas encore concrètement sur le marché, Stadia n’ayant rien à proposer de concret pour le moment et se basant sur des promesses et des tests réalisés en interne. Shadow propose donc un avantage en nous permettant de profiter immédiatement de ce qu’il propose (moyennant finance, bien entendu), tandis que nous ne pouvons que croire à la lettre ce que Stadia va nous offrir en espérant ne pas être déçu (même si Shadow ne possède pas que des avantages).

Toujours si l’on se base sur ce que Stadia devrait proposer, on serait en droit de penser que Shadow risque d’être complètement dépassé en matière d’infrastructure. En effet, tout le monde connaît le potentiel immense des géants de Google en matière de réseau et le nombre de serveurs qui seront disponibles pour l’utilisation de Stadia sera un véritable challenge pour Blade qui aura réellement du mal à rivaliser sur ce point.

L’accessibilité

Concernant l’accessibilité, il faut bien avouer que les 2 concurrents ont des avantages et des inconvénients. Si l’on s’en réfère (encore et toujours) aux tests effectuées par Google,  Stadia devrait proposer une interface ainsi qu’une accessibilité beaucoup plus intéressante que Shadow pour les nouveaux venus ainsi que ceux n’aimant pas mettre les mains dans le cambouis pour régler les différents paramètres nécessaires au bon fonctionnement de Shadow.

Pour résumer, le mot d’ordre de Google ne serait autre que la simplicité et la rapidité, utilisant ainsi tout les moyens de son navigateur pour grandement faciliter son utilisation, contrairement à Shadow qui utilisera Windows 10 ainsi que tout ses déboires. Mais cela n’est pas réellement un avantage réel pour tout le monde, car certains utilisateurs préféreront paramétrer leur Shadow à leur guise, Blade misant principalement sur les utilisateurs qui sont exigeants et qui savent dans quoi ils mettent les pieds.

Des jeux proposés différents

Le point sur lequel Shadow remporte clairement le duel réside principalement dans les jeux qui seront proposés aux utilisateurs (du moins pour le moment). En effet, la startup française mise sur une architecture tournant sous Windows 10 et permet donc, en théorie, de faire tourner absolument tout types de jeux pouvant se jouer sur PC, contrairement à Stadia.

De son coté, Stadia ne possède pas énormément d’éditeurs pouvant représenter la firme Google, si ce n’est que Ubisoft et peut-être Id Software, et se penche donc sur le développement de jeux en internes qui seront ensuite proposés au grand public. Nous pouvons clairement dire qu’il y a très peu de risques que ces jeux détrônent le catalogue de Shadow, à moins d’une énorme surprise qui révolutionnerait le monde vidéo ludique (ce qui reste tout de même un pari extrêmement risqué sur lequel il faudrait mieux éviter de miser, selon nous).

Bien que nous ayons relevé les avantages et les inconvénients de chacun des 2 produits de manière assez globale et non exhaustive, cela vous permettra sans aucun doute de peser le pour et le contre afin de déterminer votre éventuel choix entre Stadia et Shadow qui se réalisera en fonction de vos besoins.

Charles & Sonia

L’histoire de Game4Free a débuté en 2010, ce n’est pas une communauté, mais un site ayant pour but d’informer sur nos passions.
Depuis 2018, nous avons repris le site de façon sérieuse. Ayant plus de temps pour le mettre à jour et faire part de nos expériences et avis.

Laisser un commentaire

Fermer le panneau